Close

5 janvier 2022

L’expérience charismatique de la transmission du Chapitre général XXIV dans la Province « Mère de Dieu AFO » se poursuit …

Du 28 au 29 Décembre a lieu à Lomé au Togo, la transmission du Chapitre général XXIV aux communautés de Filles de Marie Auxiliatrice du Togo (Kara et Lomé).  Sr. Yolande Kikange et Sr. Yvette Badini, capitulaires animent cette expérience charismatique.

La communauté « Marie Auxiliatrice » de Lomé accueille cet évènement. Les sont au nombre de sept de Lomé et cinq de Kara.

La transmission débute à 8. 30 après l’Eucharistie matinale. La rencontre est introduite par l’accueil de la Parole de Dieu et son écoute attentive. Il s’agit de l’Evangile de Cana Jn 5, 2-10. Les aspirantes et postulantes après l’écoute de la Parole de Dieu miment le chant « Nozze di Cana »  Ensuite, Sr. Yolande invite les directrices des deux communautés réunies, à avancer avec de l’eau et des semences pour les mettre dans les vases en signe de générativité dans les différentes missions. Après un moment de prière et l’introduction de la Provinciale, Sr Yolande Kikange, les capitulaires partagent aux sœurs les divers contenus de l’expérience du Chapitre : Les vidéos de l’arrivée des capitulaires à la maison générale, la relation de Mère Yvonne Reungoat sur le sexennat, une période de gouvernement riches de vécus charismatiques, de défis et des aspects à renforcer. Il y a eu à la suite des exposés, des moments de réflexion, de partage en groupe et de mise en commun

En termes de défis pour notre Institut, nous  retenons :

  • Sortie vers
  • Le témoignage de vie
  • Apprendre à réapprendre
  • La Docibilitas
  • Les NTIC
  • Le phénomène migratoire

Sr Yolande présente également des réponses de Mère Yvonne à quelques interrogations envoyées au Chapitre général XXIV.

Les participantes ont eu également l’opportunité de méditer sur le  texte « Maria presente a Cana » du Père Erino Leoni , Salésien de Don Bosco de la Province méridionale ; une réflexion riche de sens, de la présence de Marie qui voit, prie et agit.  Il y a eu quelques résonnances avant d’entamer la présentation du document des Actes du Chapitre général XXIV et de son contenu. Le document est bref, précis et concis et a pour thème : Avec Marie, être « présence » qui génère vite. Le « signe » de Cana : prophétie d’une présence créative et courageuse (Jn 2 1-12). Le contenu est réparti en quatre points essentiels : l’introduction qui rappelle la présence invite comme Marie à être une présence qui se met à l’écoute, une présence qui chemine ensemble et une présence communautaire en « sortie ». La seconde partie se concentre sur les choix prioritaires : Formation, Synodalité missionnaire et Ecologie intégrale. La troisième partie comme tout document les références bibliographiques qui font voir l’appartenance de l’Institut à l’Eglise, les documents propres de l’Institut FMA et les divers apports. Les Actes du Chapitre général XXIV se conclut avec la délibération capitulaire. L’Assemblée capitulaire s’est laissée interpeller par le cri des jeunes, des pauvres et de la terre et a décidé d’impliquer tout l’Institut dans un chemin concret et continue de conversion à l’écologie intégrale, en assumant en réseau les sept objectifs de Laudato Si’, dans l’esprit du Système Préventif.  Entre autre, les décisions assumées dans le Chapitre général XXIV concernant les Instituts supérieures, quelques propositions confiées à la Mère et son conseil concernant la révision du projet de formation de l’Institut, les orientations de la mission éducative (L.O.M.E.) , le protocole de l’Institut sur la protection des mineurs, la question relative du gender, la constitution d’un bureau de presse pour la gestion de l’information pour les média puissent connaître les information de manière correcte, la figure des Conseillère visitatrice, l’interprétation pratique de l’article 105 des Constitution relatif à l’absence de la maison religieuse. Des réflexions et partages en groupe ont permis aux sœurs d’entrer dans le cœur de l’expérience capitulaire. L’expérience capitulaire locale s’est achevée avec la fête du vin de Cana.

Les sont dans les divers partage ont apprécié le travail du Chapitre général et la transmission de cette expérience significative en remerciant, les Mères Yvonnes Reungoat, Mère Chiara Cazzuola et les capitulaires et également Sr Yolande Kikange et Sr Yvette Badini qui de communauté en communauté partage l’expérience vécue.

La rédaction

 

Laisser un commentaire