Close

19 juillet 2021

Lettre à un (e) ami(e)

Abidjan, le 19 juillet 2021

Lettre n°34 : Ta part dans la croissance du monde

Chère jeune,

Cher jeune,

Je te rejoins ce lundi matin pour te saluer et te dire que tu n’es pas seul (e). Tu as du prix aux yeux de Dieu et le Seigneur compte sur toi pour construire ta vie et la société, pour la rendre meilleur. Aujourd’hui, je voudrais aborder avec toi ce thème : Ta part dans la construction d’un monde meilleur, tes idéaux. Le Pape François qui continue de te parler.

FUTUR

Ton cœur, un cœur jeune, veut construire un monde meilleur. Je suis les nouvelles du monde et je vois que de nombreux jeunes, en tant de parties du monde, sont sortis sur les routes pour exprimer le désir d’une civilisation plus juste et fraternelle. Les jeunes sur les routes. Ce sont des jeunes qui veulent être acteurs du changement. S’il vous plaît, ne laissez pas les autres être acteurs du changement ! Vous, vous êtes ceux qui ont l’avenir ! Vous… Par vous l’avenir entre dans le monde. Je vous demande aussi d’être acteurs de ce changement. Continuez à vaincre l’apathie, en donnant une réponse chrétienne aux inquiétudes sociales et politiques, présentes dans diverses parties du monde. Je vous demande d’être constructeurs du monde, de vous mettre au travail pour un monde meilleur. Chers jeunes, s’il vous plaît, ne regardez pas la vie « du balcon », plongez-vous en elle, Jésus n’est pas resté au balcon, il s’est immergé ; ne regardez pas la vie « du balcon », immergez-vous en elle comme l’a fait Jésus.

Discours, 27 juillet 2013

GRANDIR

Quand je rencontre les jeunes, je ressens la joie et l’amour qu’ils ont. Pas seulement pour moi, mais pour les idéaux, pour la vie. Ils veulent grandir !

Discours, 6 juin 2015

GRATUITE

Les jeunes d’aujourd’hui, exposés à une culture qui essaie de supprimer toutes les richesses et les singularités culturelles en vue d’un monde homogène, ont besoin que la sagesse de leurs anciens ne se perde pas ! Le monde d’aujourd’hui, pris par le pragmatisme, a besoin de réapprendre la valeur de la gratuité !

Homélie, 15 février 2016

Laisser un commentaire